Témoignages Cabestany & la Région

Autre Témoignage d’une petite fille de 8 ans étranglée à l’école.

Journal télévisé France 3 , une petite fille de 8 ans étranglée à l’école .

cliquez sur le lien ce dessus pour acceder a cette video.

cette petite fille  est dans la meme region que notre petite noélanie,qui pour sa part a eu beaucoup moins de chance… pour info, il s’agit du meme inspecteur d’académie du rectorat de montpellier.
et petite precision,cela c’est pourtant passé apres la mort de notre fille!
parceque les choses ne changent absolument pas, il y aura d’autres enfants a en mourir…

LA VIOLENCE À CABESTANY

La violence , sous quelque forme qu’elle se manifeste est un échec (J.P Sartre) .

La Violence peut être définie comme l’atteinte physique ou psychique portée à autrui.

Les actes incriminés sont larges , ainsi , sont pris en compte les coups et blessures mais aussi les voies de fait (comportement de nature à impressionner vivement la victime).

La répression de la violence est organisée par le Code pénal aux articles 222-7 et suivants , en fonction des circonstances de commission et du degré de gravité du résultat (de l’ITT inférieure à 8 jours à la mort) .

Depuis quelques années , nous assistons à une recrudescence des cas de violences scolaires .
L’éducation , bien consciente de ce problème a entrepris une démarche de lutte contre les violences scolaires sous toute ses formes.
Ainsi , la priorité pour l’école dans les années à venir est la lutte contre la violence . (document FCPE 66)
Ainsi plusieurs circulaires ont été prises , (circulaire n° 91-124 du 6 juin 1991 , circulaire N°2006-125 DU 16-8-2006 , dite « De Robien » ,circulaire n° 2009-068 du 20 mai 2009 , dite  » Darcos ») et visent particulièrement les pratiques dangereuses et violentes en milieu scolaire. En outre, des fascicules très complets sont conçus comme des véritables guides sur les jeux dangereux à l’école . (EDUCSOL).

Pourtant , malgré les démarches entreprises par les différents ministères , la violence ne diminue pas . Quelles en sont donc les raisons ?

En effet , la violence semble être partout , y compris dans les petites villes réputées « tranquilles » tel que Cabestany, ou de nombreux faits ont été recensés .( I )
Quelles sont les raisons d’un tel échec ? Les textes de lois sont ils bien appliqués ? Il semble évident que non … la violence y est déniée , étouffée , et cela favorise certainement son escalade . ( II )

I- Des faits de violence répétés et incontestables.

Les différents témoignages recueillis au fil des années sont la preuve intangible d’un climat d’agressivité à Cabestany , mais le point culminant de cette incontestable violence est la tristement célèbre « affaire Noélanie ».

A- Des faits de violences avérés.

La violence à Cabestany n’est pas un fait récent.

En effet , une ancienne responsable du conseil local FCPE et membre du conseil municipal, témoigne en ce sens .
Elle rappelle tout d’abord les altercations fréquentes (1994) en milieu scolaire de groupes d’élèves habitants dans des » villas  » contre ceux des « HLM ».
Elle revient par ailleurs sur le faits extrêmement violent (1995) d’une petite fille de trois ans tabassée à coups de pieds dans la cours de récréation.
Enfin , elle décrit un contexte relativement violent dans les écoles Cabestanyienques , rappellant le cas de « S » , qui, particulièrement violent avait engendré plusieurs cas de victimes dont les plaintes nombreuses n’avaient pas abouties.

D’autres témoins ont eux même été victimes lors de leur scolarisation à Cabestany , et décrivent des violences parfois accentuées par un racisme sous-jacent . (attestation) .

Pour autant , ce contexte violent ne semble pas s’être stoppé , en effet, plusieurs témoignages abondent dans cette direction.

D’ailleurs dès 2006 , l’école Prevert -- La fontaine sur son blog vise une augmentation des comportements pouvant perturber l’harmonie d’une classe ou d’une récréation. (blog Prevert/a> -- Lafontaine )

C’est entre-autres le cas du petit  » L » , qui depuis le primaire souffre de violences régulières alimentées par des brimades racistes.
Mais c’est aussi le cas de « X » , 10 ans, agressé au couteau (lame supérieure à 13,5 cm) par un élève de sa classe.(attestation).(il s’agit du meme enft agresseur dénoncé par noélanie).

Egalement , l’enfant « f » , 12 ans  que ce meme agresseur a tenté d’étrangler dans le gymnase du college ou il est depuis scolarisé.

C’est enfin le cas de « E » , juste 5 ans , étranglée dans la cour de son école,(certificat -- médical ) et de beaucoup d’autres , qui dénoncent auprès d’associations spécialisées tel que SOS BENJAMIN des pratiques dangereuses ayant eu lieu à Cabestany ou dans la région .

B- La violence poussée à son maximum : « l’affaire Noélanie » .

L’affaire Noélanie : la dramatique descente aux enfers d’une petite fille de 8 ans , régulièrement étranglée dans la cour de son école qui après avoir alerté tour à tour le personnel scolaire et la gendarmerie dans des lettres de détresse finira par décéder des suites de ces strangulations le 20 novembre 2007.

Pourtant , ce n’était pas la première fois que Noélanie subissait de tels actes violents , en 2006 , dans sa première école , elle avait été rackettée et violentée par une enfant plus âgée qu’elle, et avait, pour ces raisons, fait l’objet d’un signalement d’enfant en danger .

De plus , l’enfant qu’elle vise comme étant son agresseur dans ses lettres déchirantes a déjà été puni pour son manque de respect et sa violence , il reconnaît avoir des gestes déplacés et s’en excuse même !  » Je mexcuse Noélanie de tavoir insulter et de tavoir tapper »

Cette enfant, visée comme particulièrement vulnérable, et criant sa détresse n’aurait-elle pas dû faire l’objet d’un attention plus particulière ?

Là est tout le problème …

II- Des faits de violence étouffés

De façon générale , la réaction des intervenants concernés face à ces actes violents est unanime : Il n’y a rien de grave … il s’agit juste de petites « bousculades » de cours d’écoles.
En effet , le climat violent bien présent dans les écoles à Cabestany ne doit pas être exposé au grand jour , cela est dit et répété : « il n’y a pas de violence scolaire à Cabestany ».

A- Circulez , y a rien à voir !

Depuis l’affaire Noélanie , l’inquiétude des parents monte en flèche et les langues se délient .

Alors que l’inspection d’académie se targue d’être vigilante sur les jeux dangereux à l’école ,et appuie sur le fait qu’ aucune carence n’est constatée concernant la surveillance des enfants .
Les syndicats enseignants se défendent : n’est pas question de jeter l’opprobre sur les enseignants qui ont toujours fait preuve de conscience professionnelle.

Le personnel scolaire semble adopter depuis les premiers fait une position nihiliste : les accidents sont déplorables mais sont des faits isolé … la prévention est en général refusée tout de go.
La réaction est classique : en cas de plainte d’un parent celui ci « polémique et s’acharne » .
Le corps enseignant minimise la plupart du temps la situation , la famille venant à dénoncer les faits est accusée de semer le trouble et d’avoir des propos délétères .
La spécialiste Magali Duwels (présidente de l’assocation SOS BENJAMIN ) évoque une « loi du silence » , aujourd’hui , il y a encore des chefs d’établissement qui ont peur du problème , et l’ignorent notamment par manque d’information.
Le problème de la violence est Nié en bloc : il n’existe pas de climat de violence à l’école. (propos de - l‘inspectrice d’académie)

Pour sa part , la gendarmerie de Cabestany refuse catégoriquement de prendre certaines plaintes , et témoignages. Et , pour ceux qui arrivent à déposer plainte , celle ci est quasiment systématiquement classée sans suite .

B- Un déni favorisé par des collusions politiques.

Le maire de la ville, fidèle au poste depuis plus de 30 ans , mais aussi questeur , ancien député , conseiller général , président de la mission locale et de la commission enfance famille et PMI et membre de plusieurs autres commissions l’affirme : » il est faux de dire qu’il y a de la violence scolaire à Cabestany » .

Et quand il l’affirme , cela a un certain poids …

Ses opposants dénoncent ouvertement les pressions qu’il exerce sur ceux qui ne sont pas du même bord politique.
C’est dans ce même sens que témoignent les fondateurs de « Kung fu luan » qui après avoir attesté de faits de violences scolaires se sont vus retirer la salle qui était mise à leur disposition à titre gratuit par la mairie ( contrat qui devait etre renouvelé de plein droit chaque année).
Les pressions sont par ailleurs multipliées à l’encontre de la famille de la petite Noélanie qui demande que justice soit faite … ceux ci auront après s’être vus refusé une aide financière pour l’inhumation de l’enfant , feront l’objet d’une enquête sur un éventuel danger des enfants au domicile diligentée par la direction enfance famille et PMI . ( dont Jean Vila préside la commission … )

L’affaire Noélanie sera en effet passée sous silence dans les actualités de la commune , d’ailleurs , le nom de l’enfant ne sera même pas mentionné dans la colonne réservée aux décès.

De plus la thèse d’un décès suite à de violences scolaires est réfutée avec véhémence à coup de nombreux communiqués de presse , et de tracts , non seulement par la municipalité mais aussi par le corps enseignant et ses syndicaux .
« le système cabestany en avait l’air bien organisé dans cette affaire …  »

Il le sera, malheureusement, sans doute tout aussi bien dans d’autres affaires , si le déni se perpétue .

Cabestany et la région ,témoignages de victimes ..

Sybille a écrit:
C’est avec émotion que ma fille et moi avons vu l’émission « envoyé Spécial » traitant des circonstances de la disparition de votre petite Noelanie. Nous avons été très touchées car ma fille a été à l’école de Céret et ne s’y sentait pas en sécurité, elle s’y rendait le matin la peur au ventre et en venait même à se faire vomir. Le malheur de votre petite chérie et le courage dont vous faites preuve sont énormes et nous vous soutenons vraiment très fort. Le monde est pourri et ce sont nos enfants qui en font les frais. J’ai été outrée de la position du procureur malgré les témoignages qui s’accumulent.
SIncèrement, je suis de tout coeur avec vous dans votre lutte pour que la vérité fasse jour et que le coupable soit enfin puni.
Toutes mes sincères amitiés

Site Web:
IP: 24.230.208.145

Nirmala49 a écrit :Mon Dieu… Je suis boulversée !!!  Étant une ex habitante de Ille sur têt j’avais eu écho de ce drame mais je n’avais pas d’enfant à l’époque et je n’avais pas pris conscience de l’ampleur de l’affaire. Et puis un jour un garçon avait essayé d’etrangler ma pitchoun à l’école mais elle ns en a parlé le soir avant de dormir(ns avons dû lui tirer les vers du nez !) car elle était choquée et nous l’avions trouvé éteinte, elle qui est une bavarde++++ Alors j’ai pensé à cette petite fille dont j’avais lu le récit ds l’Indépendant. Nous sommes intervenus illico presto (je suis sanguine et hyper mauvaise quand on touche à mon enfant !) auprès de la Directrice de la maternelle et tout est rentré ds l’ordre. La maitresse a repris « l’incident  » avec tout les enfants. Le petit garçon avait vu les simpsons à la TV et il voulait faire pareil que Bart… Ce n’était pas à cause du métissage de ma fille…. Bref !!! Depuis ça ne s’est jamais reproduit.
Nous avons des pensées très affectueuses pour la famille de cette petite princesse.
Courage et votre petite étoile quia protégée ma fille…

———————————————————————————————————————

moscatelli-knosp julie a écrit:
Très chère Madame,
j’ai pris connaissance de votre histoire tragique et je suis bouleversée aux larmes, révoltée devant tant de négligence et d’inhumanité face à l’horreur du traitement subit par votre pauvre enfant et vous-même. Je tenais à vous faire part de ma profonde empathie et de ma révolte. Je fais circuler le lien de votre blog ainsi que l’histoire de votre fillette et je vous trouve bine « gentille » face à ce que vous appelez des « jeux » de strangulations pour moi votre enfant a été impunément assassinée par un gamin déviant et perturbé, doublement assassinée par des salopards irresponsables arrogants incompétents et inhumains (police enseignant directeurs élus et médecins) Je suis moi-même mère de 4 enfants et je me demande comment on peut survivre à une telle horreur et comment on n’en arrive pas à avoir envie de tuer ces personnes qui ont tué notre enfant!!!

Une question me taraude Madame. Qu’en est-il de ce S. a-t-il seulement été inquiété par la police ou la justice??

J’ai moi-même habité un certain temps à Saleilles pas très loin de Cabestany et j’avais déjà remarqué les violences ambiantes de jeunes agressifs au collège Pablo Casal…

Je suis de tout coeur avec vous, je suis hantée par le regard de votre enfant et par votre douleur… Je vous prie de recevoir mes pensées empathiques et chaleureuses pour votre combat.

Site Web:
IP: 86.75.235.42
———————————————————————————————————————--

a l’école ludovic massé ou était scolarisée noélanie, il y a eu depuis d’autres faits grave de violences et de négligences « defaut de surveillance avéré » des instituteurs!

en effet,il y a environ 1 mois ,une petite fille du primaire a subi un coup dans le ventre a type d’agression.

elle c’en est plainte a la maitresse,qui n’a rien fait,malgrés la douleur évoqué par la fillette!

la petite avait une hémorragie interne « rate éclatée »!!!!

elle a eu la vie sauve ,heureusement,mais encore une fois ou étaient les instits sencés surveillés les récréations? dans la salle des maitre.

et pourtant selon eux, ils n’ont rien remarqué, normal!

et oui, sachez qu’il s’en passe de belles dans les écoles de cabestany…mais chuttttttttt…

officielement « il n’y a jamais eu de violences scolaire a cabestany »…tous vous le certifierons!

parents d’enfants victime,venez témoigner, rejoignez l’association noélanie…

agissons avant qu’un autre drame ne survienne…

il en va de la vie de votre enfant,pensez y serieusement.

————————————————————————————

Posté le 06-08-2010 à 00:37:20

par nirmala69

Mon Dieu… Je suis boulversée !!!  Étant une ex habitante de Ille sur têt j’avais eu écho de ce drame mais je n’avais pas d’enfant à l’époque et je n’avais pas pris conscience de l’ampleur de l’affaire. Et puis un jour un garçon avait essayé d’etrangler ma pitchoun à l’école mais elle ns en a parlé le soir avant de dormir(ns avons dû lui tirer les vers du nez !) car elle était choquée et nous l’avions trouvé éteinte, elle qui est une bavarde++++ Alors j’ai pensé à cette petite fille dont j’avais lu le récit ds l’Indépendant. Nous sommes intervenus illico presto (je suis sanguine et hyper mauvaise quand on touche à mon enfant !) auprès de la Directrice de la maternelle et tout est rentré ds l’ordre. La maitresse a repris « l’incident  » avec tout les enfants. Le petit garçon avait vu les simpsons à la TV et il voulait faire pareil que Bart… Ce n’était pas à cause du métissage de ma fille…. Bref !!! Depuis ça ne s’est jamais reproduit.
Nous avons des pensées très affectueuses pour la famille de cette petite princesse.
Courage et votre petite étoile a protégée ma fille…

—————————————————————————————


Je suis solidaire en pensées avec la famille de noélanie. bien evidement,tf1 nous a coupé au montage,car moi aussi j’ai temoigné de cette realité dans les ecoles…il y a eu plein de personne qui ont temoignés de ça .moi c’est sur l’ecole lafontaine (maternelle) la meme que celle dont parle la dame qui surveille la coure. le maire dit tres tres haut et tres fort qu’ils’est fait avoir par tf1,qu’ils ont pris ses propos hors sujet…apres plus de 3h d’interwieu de leur part! le maire de cabes est ignoble depuis 30ans au pouvoir. j’espere que les journalistes de tf1 ont gardés toutes les images ,de l’interwieu du maire,car il veut deposer plainte contre eux! enfin ,c’est ce qu’il dit! mais,il n’y a t’il vraiment personne pour nous aider ici,nos enfts sont en danger.
Maman de cabestany, Cabestany 66330
le 01/10/2008 à 22h13

—————————————————————————————————————————-
Auteur : leaurea (IP: 79.94.123.181 , 181.123.94-79.rev.gaoland.net)
E-mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
URL :
Commentaire:
je me permet d’intervenir…je suis très touchée par le décès de Noélanie mais bon dieu arrêtez de vous en prendre aux enseignants de l’école maternelle! vous cherchez un bouc émissaire ! vous vous trompez… de cible..ces enseignants sont au bord de la dépression! et de quoi les accuse t’on??
je sais que ce message n’apparaitra pas mais ces personnes font leur boulot… soyez respectueux.. des pensées pour Noélanie

↓ Citer | Editer | Posté 15 octobre, 2008, 18:39

—————————————————————————————————–

MA REPONSE POUR CELINE.
nous sommes les parents de …………………… .
nous habitions cabestany avant la mort de la petite noélanie.
je souhaite m’exprimer personnelement aupres de celine.

« celine,

qui sont les victimes a vos yeux,les enseignants!!!???

dangereux comme attitude de deni,et pour qui? pour nos enfants!!!

il faud etre respectueux des enseignants de cette école,on l’est; mais eux ils ne le sont pas du tout envers nous et nos enfants.
je vous explique pourquoi.
j’ai personelement eu aussi a signaler des etranglement d’agression sur mon enfant l’année scolaire precedente.
j’ai appris qu’il y avait eu d’autres cas signalés avant nous… je ne le savais pas,puisque l’ecole me disait que jamais aucun enft n’avait été victime de cela a l’école et a continuer a dire que c’etait faux,traité mon enfant de mentir et nous de parano…
ça fait beaucoup de paranos sur cabestany!!!
ça fait beaucoup d’enfants mitomanes (victimes et temoins des actes!)
ça fait beaucoup de parents “tracassés psychiatriquement” selon l’ecole!
voilà ce qui est reproché a cette école precisement.
et le devoir 1er de l’ecole: le principe de precaution= informer au moins les parents de l’existence de ces pratiques au niveau nationale,afin que les familles puissent reconnaitre les signes annonciateurs=pouvoir sauver a temps la vie de leur enfant.
on ne demande pas a ce que de la prevention soitr faite n’importe comment aux eleves des maternelles,mais il existe des intervenants specialisés pour cela et des “malettes pedagogique” pour les enseignants.
la verité c’est aussi que de reconnaitre qu’il se passe cela donne raison au combat des parents de noélanie.
mais pour eux c’est pas grave de traité cette petite de menteuse dejà “avant sa mort” et “apres sa mort”…
l’interet etant de continuer de nier pour se proteger de trés grosses négligences envers cette petite.
negligences avérées de l’école (voir rubrique “negligences dés 2006″)qui attestent dejà du deni,alors qu’il est precisé que l’enfant dit la verité et qu’il existe d’excellente relation avec ses parents!!!
alors pourquoi une petite fille “saine d’esprit,non delirante,non mitomane” mentirait elle sur ce qu’elle disait subir encore quelques mois plus tard ???
maintenant sans polemiquer,je temoigne que mon enfant a bel et bien subi des strangulations de force a l’ecole maternelle,et qu’il aura encore suffit a tout le corps enseignant de faire bloc pour dire que c’etait faux… pour que ce soit cru par les enqueteurs!
nos enfants savent aujourd’hui que si ils sont de nouveau etranglés…ça ne sert a rien de le dire aux adultes de l’ecole …qui ne les crois pas!!! (=comme pour noelanie !!)
ils savent que le dire a leurs parents entraine des problemes pour eux car cataloguée de menteurs etc…
et que leur reste t’il donc a ces enfants victime comme solution “SUBIR EN SILENCE” et mourir….
en fait exactement ce qui c’est passer pour noélanie…et qu’on ne nous parle plus de psychose,de parano lié a l’affaire de cette petite!
car c’est pas de la psychose,c’est un phenomen d’ampleur national;internationale…
et regional,car sachez tout de meme que beaucoup d’autres commune ont signalés des cas.mais ils ont eu une attitude” adapté”; sanctionner l’enfant agresseur,convoquer ses parents et surtout informer les parents d’eleves des signes clinique…car n’oubliez pas qu’on ne parle pas de coup de pieds,de tirer les tresses… mais d’etranglements qui au final entrainent la mort.
l’attitude de l’ecole aujourd’hui est que les enfants qui en etranglent d’autres savent qu’ils peuvent continuer sans soucis d’etre inquieté car les adultes savent,ils ont les noms des enfts agresseurs…
l’enft victime ,ou temoin qui a” parlé de ça”se taira dorenavant ;et ça c’est extremement grave.malheureusement,on sait ou ça mène.(a la mort!)
triste precedent que le mort de noélanie qui n’a pas été cru et a preferé subir en silence…et mourir dans cette souffrance.
nous parents d’enfants victimes on est concernés car ce qui se passe avec nos enfants c’est tout comme pour noelanie.
l’attitude des enseignants est exactement la meme que pour noelanie.
je refuse que mon enft soit le prochain..
alors comme je l’ai dit sur tf1 (mais il ne m’ont pas mise dans le reportage) j’ai été obligé de retirer mon enft de cette ecole l’an dernier.
je ne suis pas la seule a avoir été obligée de partir et certains autre parents ont eu un certificat de radiation de cette ecole remis par la directrice mlle surjus alors qu’ils venaient recuperer leurs enfants…en effet les parents avaient denoncer des etreanglements,et ont vu personelement leur enft se faire etranglé!
c’etait AVANT la mort de noelanie!!!!!!!!!!!!
je sais aujourd’hui que l’ecole,l’academie se plaint publiquement d’etre “hatrcelé par la psychose de parents et enfts paranos”… non mais c’est vraiment se foutre de la geule du monde!
le corps enseignant et l’art de retourner une situation inconfortable par tous les moyens.
et nos enfants victimes dans tous ça?
ce sont bien eux “NOS / VOS ENFANTS” dont on doit se soucier en 1er.
appliquer le principe de precaution est donc le minimum qu’il leur doivent .
ils s’y refusent toujours.
je suis contente d’avoir descolarisé mon enfant de cette ecole l’an dernier.
je voulais reagir a ce message de celine,car c’est honteux!
des parents habitants de cabestany!

↓ Citer | Editer | Posté 17 octobre, 2008, 5:43
Auteur    : ethan (IP: 77.206.11.119 , 119.11.206-77.rev.gaoland.net)
E-mail    :
URL        :
Commentaire:
j’ai appris l’histoire de noelanie sur TF1, j’en suis sorti profondément choqué.
Je vous soutien de tout mon coeur dans votre combat pour faire admettre la vérité.
Je suis outré par la réaction du maire VELA, qui nie si fortement les faits, il passe certainement toute la journée a surveiller chaque enfant pour etre aussi sur qu’il n’y a aucune violence dans les ecoles du village. Ce maire a l’air d’etre un sacré crétin aveugle et menteur, il couvre peut etre quelqu’un.
Les gendarmes quant a eux, j’espere qu’ils prendront plus au sérieux les plaintes et le S.O.S  d’un enfant, et qu’ils feront enfin leur travail. Ils vont devoir vivre avec cela sur la conscience toute leur vie, j’espere que leur nuits seront courtes.
L’ecole, le directeur et la maitresse de Noelanie sont les premiers responsables de ce drame. Leur négligence est criminelle, ils devraient etre condamner pour non assistance a personne en danger, défaut de surveillance. J’espere qu’ils seront sanctionner.

———————————————————————————————————

Cabestany et la région ,vos messages et réactions

Posté 17 octobre, 2008, 5:43
Auteur : ethan (IP: 77.206.11.119 , 119.11.206-77.rev.gaoland.net)
E-mail :
URL :
Commentaire:
j’ai appris l’histoire de noelanie sur TF1, j’en suis sorti profondément choqué.
Je vous soutien de tout mon coeur dans votre combat pour faire admettre la vérité.
Je suis outré par la réaction du maire VELA, qui nie si fortement les faits, il passe certainement toute la journée a surveiller chaque enfant pour etre aussi sur qu’il n’y a aucune violence dans les ecoles du village. Ce maire a l’air d’etre un sacré crétin aveugle et menteur, il couvre peut etre quelqu’un.
Les gendarmes quant a eux, j’espere qu’ils prendront plus au sérieux les plaintes et le S.O.S d’un enfant, et qu’ils feront enfin leur travail. Ils vont devoir vivre avec cela sur la conscience toute leur vie, j’espere que leur nuits seront courtes.
L’ecole, le directeur et la maitresse de Noelanie sont les premiers responsables de ce drame. Leur négligence est criminelle, ils devraient etre condamner pour non assistance a personne en danger, défaut de surveillance. J’espere qu’ils seront sanctionner.
——————————————————————————————————————-
laurine . IP : 86.202.86.177

Pauvre petite !!!! Je trouve que c est horrible de decede a cet age la !! Je les connues aucentre aere elle etait toujours entrain de me faire des calins =) c etait une petite fille tres gentille !!!! TOUTES MES CONDOLEANCE

QUE JUSTICE SOIT FAITES

Ecrit par : Laurine | 03.12.2007
———————————————————————————————————————-

j’habite aussi a cabestany . IP : 86.202.86.177

dans une école à 10mn à pied de chez moi!
une école à laquelle on allait à la cantine étant jeune…une école juste en face de la maternelle de Youyou!
on imagine pas ce que nos enfants peuvent subir…

pendant 1 ans ou plus, elle subissait ça…
ma soeur vient de m’en parler!
à priori, la petite avait fait des lettres à la gendarmerie, et au directeur de l’école!
les enfants concernés, ceux qui la maltraitaient, on étaient punis…
ça s’était calmé, et ça avait recommencé et comme elle était très discrète, réservée…personne n’a rien vu…
pas même ses parents, à qui elle ne voulait pas faire de mal, ou les blesser en parlant de ça…

elle devait mettre des cols roulés ou autres, pour cacher les marques…

mon dieu…ma soeur vient de me passer un document où ils expliquent bien le cas, et les faits…
et il y a même des écrits de la petite, de son journal intime…
elle n’a jamais été entendu réellement…
————————————————————————————————————————

des voisins de noelanie . IP : 86.202.86.177

franchement, j’ai honte que de telles choses arrivent chez moi, juste à coté de chez moi, ce sont mes voisins de quartier ou de village…
et que personne n’est rien fait…
pardon , j’avais envie de vous faire part…
elle était belle comme tout…
un ange qui voulait la paix sur Terre…
mais que sommes-nous bande de minables…l’Homme est minable…on se détruit, on détruit tout, plus de respect pour rien…
nous ne méritons pas grand chose…
voilà pourquoi, bien souvent, je ne me sens pas de ce monde…
l’Homme n’est qu’un etre minable…
————————————————————————————————————

une maman .IP : 86.202.86.177

c’est effarant on se demande comment c’est possible, la seule explication c’est le niveau de violence des brimades, les gamins qui ont fait ca doit etre considéré comme des assassins même à huit ans
jamesi:elle avait peur de mourir, elle a prevenue tt le monde le directeur, les gendarmes et ca a servi a strictement rien si il y avait eu plus d’adulte ca n’aurait rien changé
———————————————————————————————————————

famille de cabes. IP : 86.202.86.177

Pauvre petite fille celà a été un vrai cauchemar pour elle, et le pire dans tous celà ils y en avaient qui étaient au courant de sa situation.
Et ces personnes n’en seront mêmes pas puni de ce crime, et de la douleur occasionnée à leurs parents.

————————————————————————————————————————-

Campagne électorale pour les municipales

Le Maire fait bloc avec l’équipe d’enseignants dans sa politique de l’autruche , Marchesseau tente d’alerter la popolation cabestanyenque sur l’insécurité croissante .
















Conclusions Sondage Parents d’élèves – Cabestany

Mail reçu le 8 février

 

analyseenqueteaapece.pdf

Chers parents, chers enseignants,

Voici les résultats de l’enquête menée auprès des parents d’élèves des écoles Lafontaine et Prévert fin Novembre 2007.

Nous remercions tout d’abord l’équipe pédagogique d’avoir gentiment contribué à la distribution et la récupération de ces questionnaires en Novembre.

Nous tenons ensuite à vous remercier d’avoir pris le temps d’y répondre en toute objectivité et sincérité.

106 : c’est le nombre de questionnaires retournés complétés sur les 345 distribués sur les deux écoles.

Vous pourrez lire le détail des réponses dans le fichier en pièce jointe, voici nos conclusions :

Ce sondage nous conforte dans l’idée que notre rôle est en général connu, par les trois quart des répondants.

Pour les 40% de répondants qui souhaitent toutefois plus d’informations, nous vous invitons à lire notre profession de foi sur notre blog : http://prevert-lafontaine.over-blog.com/archive-09-2005.html, ainsi que toute notre actualité.

La moitié des répondants a estimé qu’il était important de bénéficier du soutien des parents d’élèves, notamment en cas de problème.

Vous avez été nombreux à vous prononcer sur ce que vous attendiez d’une association de parents d’élèves et nous vous remercions encore de l’effort.

A la lecture des commentaires nous constatons que l’essentiel se résume à ces maîtres mots : soutien, protection, lien, écoute, dialogue, information, communication, animation.

C’est bien notre mission telle que nous la comprenons et la réalisons au quotidien.


Afin d’améliorer notre présence et notre communication, nous travaillons d’ailleurs actuellement à la réalisation d’une lettre d’information, prévue pour la mi-Mars. Lettre tri-annuelle dans laquelle, nous souhaitons vous informer de nos actions, nos projets et vous résumer nos réunions avec les équipes pédagogiques et les conseils d’écoles.


En ce qui concerne les améliorations souhaitées, les domaines cités en priorité sont l’école, les classes, l’accès à l’école et la garderie.

Vos commentaires révèlent des besoins en terme de sécurité en tout premier lieu, d‘hygiène, puis de confort concernant par exemple l’amplitude des horaires de la garderie, l’aide aux devoirs, puis l’attente de plus d’activités, sorties et animations.

Ces demandes ont été entendues et nous oeuvrons en ce sens lors de toutes nos interventions.


Trois quart des répondants sont également intéressés par des animations extra-scolaires.

Et 40 % souhaitent un dialogue avec les autres parents en temps extrascolaire.

Certains commentaires précisent l’attente d’une vraie et belle kermesse !

Sachez que nous mettons tous les moyens en oeuvre pour améliorer la fête de fin d’année et créer des animations.


Merci encore pour vos réponses,

L’équipe de l’AAPECE

Echange avec l’association de parents d’élèves

Une membre démissionnaire de la FCPE en 2006 , a écrit

Elisabeth BURON

E-mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Commentaire: Quand j’ai été avertie par Christine en 2006 des agression dont était victime Noélanie, j’ai su que cette enfant était en danger à l’école Prévert qu’elle fréquentait.J’ai prévenu l’Académie, confiante en cette institution qu’est l’éducation nationnale.Il n’a pas été facile pour sa mère d’obtenir que Noélanie soit changée d’école et le discours du maire au conseil d’école était plein de suspicion à l’égard de ce que relataient les parents de l’enfant.J’ai douté moi aussi.Et puis Noélanie a quité Prévert pour Macé et on a cru qu’elle y était alors en sécurité.Comment cette enfant que l’Académie avait choisi de changer d’école car elle s’était plaint d’actes de violence à son égard par ses camarades de classe au sein de l’école n’a-t’elle pas fait l’objet d’une surveillance renforcée de la part des enseignants dans son nouvel établissement?Comment Mr Villa peut-il encore nier l’évidence? La violence scolaire existe bel et bien et Noélanie en est morte.Y aura-t’il cette année pour la journée des droits de l’enfant un espace réservé à la violence scolaire et au droit des enfants d’être protègés au sein de leur école?Vous savez ce que je déposerai dans l’urne aux prochaines municipales?Un bulletin vierge avec marqué: NOELANIEEt aux prochaines élections des parents d’élèves?Un bulletin vierge avec marqué: NOELANIE Elisabeth, ancienne parent d’élève ecoeurée

———————————————————————————————————--

Lettre 7 Février 2008

« L’an dernier suite à du racket (…) Nous avions demandé l’intervention de la cellule de prévention de Gendarmerie à Prévert, ce qui nous a été catégoriquement refusé par le directeur«


22 Janvier 2008

J’envoie un message sur le blog de l’association de parents d’élève
violence scolaire

NOELANIE
Bonjour,
Je souhaite savoir pourquoi dans votre blog, vous ne parlez ni de violence scolaire , ni du décés de Noélanie….
Je sais de source sûre que des violences existent à laFontaine et à Prévert, alors pourquoi ce silence ???
http://noelanie.unblog.fr/
vous trouverez des infos sur les jeux dangereux, les violences en milieu scolaire, le bulletin officiel de l’éducation nationale …etc
Dans l’attente d’une réponse de votre part.
Cordialement
Une Maman


5 Février 2008

L’association répond:

Bonjour,

Madame ?

Nous entendons vos inquiétudes, nous sommes extrêmement tristes face au décès de Noélanie.
Le silence dont vous parlez est pour nous un témoignage de respect.
Quant à la violence à l’école, nous agissons directement avec les personnes concernées quand nous le pouvons.

Si vous connaissez des cas de violences à l’école, nous vous invitons à prendre contact en premier lieu avec les directeurs d’école, les enseignants ainsi qu’ une des associations de parents d’élèves, FCPE ou APEECE.

Nous prenons note des infos sur les jeux dangereux et les violences et restons attentifs à tout signalement.

Cordialement

L’association APEECE

7 Février 2008


Je répond:

Bonjour,

Merci pour votre réponse.
Nous avons eu une discussion sur les violences scolaires lors de la vente des cartes de vœux (en présence d’…..). A cette occasion, vous m’aviez proposé de nous réunir ultérieurement pour discuter du sujet ….. je reste à votre disposition pour convenir de la date et l’heure .

Les problèmes d ‘ incivilités dans nos écoles existent , les nier, ou les taire, ne les résolvent pas !

Pour la méningite, vous avez su informer les parents (info sur votre blog) , collaborer afin de traiter ensemble l’inquiétude des parents (réunion du 15/11).

La méningite est un sujet tout aussi anxiogène que la violence scolaire ???

Alors, pourquoi le sujet de la violence scolaire, semble t il tabou ????

Eveiller les consciences est nécessaire ? Par exemple: Le jeu du foulard est pratiqué à partir du primaire souvent seul dans leur chambre, les témoignages des parents indiquent qu’ils ont vu des sangles de sac, des ceintures de peignoir sous le lit de leur enfant, mais ne savaient pas et n’ont pas interrogé leur enfant. Ils ont compris trop tard, ils disent tous que s’ils avaient su, ils auraient expliqué à leur enfant les dangers……

La violence scolaire est un fleau national, et Cabestany est un commune comme les autres qui n’est pas épargnée, …. Cabestany n’est pas Disneyland.

A mon sens,le rôle d’une association de parent d’élève est d’informer les parents, et de travailler en collaboration avec les équipes pédagogiques pour traiter les problèmes dans les écoles.

Sans évoquer un cas en particulier, il me semble que sur votre blog , vous pouvez donner aux parents l’information sur les incivilités à l’école, les jeux à risques etc … en donnant les liens de l’éduction nationale (mémento et guide pratique sur la violence scolaire et les jeux dangereux), …les liens d’association, le site du droit des enfants, une bibliographie …etc

Et puis, je suis en contact avec des associations de parent d’élève d’autres écoles qui ont mis en place en totale collaboration avec l’équipe enseignante et le chef d’établissement, des actions locales ( dés qu’il y a un problème :L’ école convoque 1ou2 représentant(s) de l’asso, et les parents sous 24H pour ouvrir le dialogue).

Pour reprendre, votre mail « Nous prenons note des infos sur les jeux dangereux et les violences et restons attentifs à tout signalement. »,
en tant que Maman, cela ne me rassure pas que vous preniez note des signalements, ma question est plus pragmatique, QUE FAITES VOUS ????

Hier la question ma été posée  » Pourquoi se battre sur ce sujet ?  » .
Et bien , il a moins de 6 mois, j’avais vaguement entendu parlé que dans des écoles des enfants violentés d’autres enfants (le « buyllling »), d’autres pratiqués des jeux mortels (jeux du foulard …).
Aujourd’hui je sais , alors probablement égoistement , je veux pouvoir me regarder dans une glace et me dire que j’aurais tout fait pour que ça n’arrive plus……

Celui qui ne sait pas un ignorant,

Celui qui sait et qui ne fait rien est un criminel

BRETCH

Cordialement

Maman de……

Ecole LA FONTAINE

7 Février 2008




L’association répond:


Il me semblait bien que c’était vous derrière ce message, effectivement avec ……., nous avons dit que nous ferions quelque chose, mais nous vous avons répondu également qu’au vu des tensions actuelles, il n’était pas opportun de mettre ça sur le tapis, de suite, mais dans quelques mois, le temps que tout se calme. Nous ne passons pas également notre temps sur le blog, à tel point que j’ai du mal à mettre à jour les menus de la cantine, mais voyez-vous, on ne vous a pas attendu pour avancer sur le sujet.



Exemple, l’an dernier suite à du racket, nous avons obtenus que la classe de CM2 soit partagée, je suis directement impliqué puisque ma fille est dans cette classe, résultat aujourd’hui, il y a 2 classes de CM2 monolingue avec 16 et 17 élèves par classe et pour obtenir ces résultats, c’est un an de travail, de conflit avec le directeur pour finalement arriver à avoir des relations correctes aujourd’hui car au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, il faut aussi ménager les relations si vous souhaitez avancer, et ça c’est l’expérience qui parle.

Nous avions demandé l’intervention de la cellule de prévention de Gendarmerie à Prévert, ce qui nous a été catégoriquement refusé par le directeur et voyez-vous il faut bien composé avec eux et non pas seulement revendiquer !!


En ce moment, je suis au combat avec la mairie pour la sécurité routière sur Lafontaine, nous avons également vérifié le problème des toits (suite effondrement) à Prévert, il y également l’organisation de la rifle, la préparation de ventes de crêpes sur Lafontaine pour que votre fille évolue dans un cadre agréable dans son école, les commissions de menus sur la cantine, les conseils d’écoles etc.…


A votre manière, je vous signale également que si ce n’est pas Disney, ce n’est pas non plus « Evil Dead » et que nous ferons tous ce qui est possible mais aussi avec le soutien de l’équipe enseignante car nous avons déjà essayé sans et ce fut une catastrophe car quand toutes les portes se ferment, vous êtes moins efficace, on appelle cela la diplomatie.


J’aurai également beaucoup de plaisir à travailler avec vous le jour ou vous serez moins invective, agressive comme sur l’enquête satisfaction que vous avez remis car vos propos sont très insultants et méprisants et dans ce cadre je ne vois pas ce que nous pouvons faire ensemble.


Mais vous avez toujours la possibilité l’année prochaine si notre rythme, notre incompétence et notre incapacité à faire avancer les choses vous déplaît de créer votre association.


Cordialement

Vice président de l’APEECE

Parent de …… et …….

LA FONTAINE et PREVERT



8 Février 2008

Je répond:

A vous lire, mes mails sont perçus comme des agressions, je m’en étonne et m’en désole.

Je vous invite à relire mon mail, je ne crois pas vous avoir traiter d’incompétent, mais vous avoir suggéré des pistes …

D’ailleurs, vous me l’apprenez, à Prévert, suite à du racket (dans la classe de votre fille ) votre association a œuvré, je m’en réjoui.
Mais vous le dites vous même ,ce résultat a été obtenu par un travail laborieux et conflictuel.

Je regrette que vous interprétiez mal mes propos !
Je ne conteste pas le travail des enseignants qui sont là pour transmettre le savoir et non pour éduquer
Je ne conteste pas votre travail associatif.
Mais les avancées sont bien le fruit , de personnes qui à un instant s’affrontent pour faire avancer le débat, les idées, et les actions.

La critique est productive, quand elle est force de proposition.

Mes remarques peuvent et doivent faire l’objet de critique.

Cordialement

commande02